La Forêt pétrifiée

 

La Forêt pétrifiée de Lesbos est un éco-système forestier pétrifié composé d’une grande concentration d’arbres et d’animaux fossilisés. Ces derniers furent recouvert par des matières volcaniques puis pétrifiés sur place il y a 18 millions d’années. Dans les couches de cendre volcanique, on a retrouvé des troncs fossilisés en position verticale et aussi allongée, des branches, des racines, des graines, des feuilles et également des os d’animaux fossilisés.

De plus, il y a un grand nombre de fossiles dans les zones marines et costales de l’ouest de Lesbos.

L’environnement de la Forêt pétrifiée est aussi caractérisé par des sites géologiques impressionnants, ceux ci sont les témoins de l’activité volcanique intense qui eut lieu durant le Miocène. On peut décrire cette région comme étant une fenêtre vers le développement géologique de la zone Egéenne depuis les 20 millions dernières années.

La forêt fut désignée comme monument national protégé par un décret présidentiel (443/1985). La forêt pétrifiée de Lesvos est un membre fondateur du réseau européen des géoparcs depuis 2000, elle fut elle-même inclue dans le réseau global des géoparcs de l’UNESCO en 2004. Des parcs locaux accessibles aux visiteurs ont été crées sur les espaces où les fossiles sont nombreux.

Chaque fossile de la Forêt pétrifiée, qu’il soit de grande taille ou de petite taille, est protégé par la loi. Il est strictement interdit de ramasser, de déplacer ou d’abîmer les fossiles. En cas de transgression, les individus seront poursuivis selon la loi 1650/86, L.D. 996/71 et selon les règles du Service de la Forêt pétrifiée.

 

Le parc de la Forêt pétrifiée de Sigri

Le parc de Sigri s’étend sur une surface de 30 000 m2 au sud du Musée d’histoire naturelle de la Forêt pétrifiée de l’île de Lesbos. On y trouve d’impressionnants fossiles de plantes et d’importants exemples de roches volcaniques qui ont recouvert la région. Ce parc est l’exemple parfait d’un géo-tope. Il est unique et de grande importance scientifique car les fossiles qu’on y trouve ne sont pas seulement source d’information sur les roches volcaniques, mais également sur le développement géologique de la région.

Des chemins ont été aménagés, depuis lesquels les visiteurs peuvent admirer les trouvailles les plus précieuses du parc : les systèmes racinaires pétrifiés. Les systèmes racinaires de nombreux arbres ont été découverts. Ils sont très bien préservés et en état de développement. Les racines sont la preuve que les arbres furent pétrifiés in situ. On peut aussi observer des troncs impressionnants de conifères et d’angiospermes en position verticale (Pinoxylon paradoxum, Pinoxylon sp., Pinus sp.), émergeant des couches de cendre volcanique, on découvre alors leur variance de couleurs. Des parties de troncs pétrifiés ont été transférées vers les infrastructures du parc.

Coordonnées
39°12’39.58″Ν
25°51’19.15″Ε

 

Le parc de la Forêt pétrifiée de Plaka

Le parc de Plaka a été crée par le Musée d’histoire naturelle de la Forêt pétrifiée de Lesbos. Il s’étend sur 70 000 m2 et se situe sur la petite péninsule de Plaka. C’est une région qui contient de nombreux fossiles.

Des fossiles importants y ont été révélés, principalement des systèmes racinaires et également la base de différents troncs, ce qui crée un environment naturel d’une rare beauté.

Dans le parc de Plaka, des pins ainsi qu’une grande variété de plantes à fruits (angiospermes) composent la végétation de Lesbos d’il y a 20 millions d’années. C’est dans le parc de Plaka que l’on a retrouvé la plus grande diversité de plantes. Plus précisément, on a retrouvé des plantes fossilisées qui correspondent aux pins modernes (Pinoxylon et Pinus), des canneliers (Cinnamonum polymorphum), des lauriers (Daphnogene polymorpha, Laurinoxylon), des peupliers (Populoxylon), des platanes (Platanoxylon) et des palmiers (Palmoxylon).

Aujoud’hui, les visiteurs ont accès à 46 sites d’excavation. La plupart des troncs fossilisés se trouvent encore dans leur position verticale originelle. Parmi les trouvailles se trouve un énorme tronc pétrifié de 13,7 mètres de circonférence. D’après les écrits internationaux, c’est le troncs pétrifié en position verticale le plus large au monde. Dans la partie marine du parc, les visiteurs peuvent également observer un tronc allongé de 14 mètres de long.

Coordonnées
39°12’16.01″N
25°51’09.76″E

 

Le parc de la Forêt pétrifiée de Nissiopi

L’îlot de Nissiopi, situé sur la partie ouest de l’île de Lesbos, est une section très précieuse de la forêt pétrifiée de Lesbos. Cette dernière est importante aussi bien en terme d’environnement qu’en terme d’éducation.

Le parc marin de la forêt pétrifiée sur l’îlot de Nissiopi est le premier parc à fossiles marins de Grèce. Par conséquent, il représente une expérience unique pour les visiteurs. Les visiteurs du parc peuvent découvrir l’intérieur de l’île via des sentiers balisés, et également les profondeurs de la mer autour de Nissiopi grâce à un bateau particulier au fond vitré.

La partie terrestre du parc abrite 44 localités à fossile sur lesquelles il y a des troncs pétrifiés. Ce sont des troncs d’arbres à fruits, ainsi que de conifères, soit en position verticale, leur position originelle de croissance, soit allongés, lorsqu’ils ont été déposés sur place par des écoulements de matière volcanique.

Une des fouilles les plus exceptionnelles retrouvée jusqu’à lors, est celle d’un tronc de séquoia géant, long de 17,20 mètres avec un diamètre de 1,70 mètre. Les troncs pétrifiés coincés dans les couches de roche sont également impressionnants. Parce que les côtes ont été érodées, les visiteurs peuvent observer des sites géologiques variés, dus au volcanisme et aux mouvements des plaques tectoniques. Sur le littoral de Nissiopi, il y a aussi des formations géologiques côtières.

Les dizaines de failles que l’on observe sur l’îlot, ainsi que sur le littoral abrupte de celui-ci, attestent des mouvements tectoniques intenses qui ont eu lieu dans la region, dans un passé géologique récent, et qui ont conduit à la séparation de l’îlot du reste de l’île de Lesbos.

Une faune et une flore très riche peuplent le parc de Nissiopi. On y trouve 62 espèces d’oiseaux, 3 espèces de mammifères, 3 espèces de reptiles, des insectes qui appartiennent à environ 10 ordres différents et 37 familles, 8 familles différentes d’araignées et d’autres invertébrés. Parmi les animaux les plus remarquables, il y a des oiseaux tels que le faucon crécerellette, le tadorne casarca, l’oedicnème criard, ainsi qu’une importante colonie de goélands argentés.

La faune et la flore benthiques sont caractérisées par les lits de Posidonie et la présence de colonie d’organisme tels que des coraux et des « forêts » d’algues brunes du genre Cystoceira.

Coordonnées
39°13’09.19″N
25°50’22.31″E

ΓΕΩΠΑΡΚΟ ΛΕΣΒΟΥ - LESVOS GEOPARK
1